Débimétrie

Nos cliniques offrent une gamme complète de services en urologie destinés autant aux femmes qu’aux hommes, ainsi qu’à des personnes de tous âges. L’urologie est la spécialité médicale qui s’intéresse notamment aux troubles de l’appareil urinaire et à leur prise en charge. Parmi les services d’urologie offerts dans nos cliniques, nous retrouvons la débitmétrie.

La débitmétrie est un test simple visant à enregistrer la puissance du jet urinaire ainsi que la quantité d’urine éjectée durant la miction. En d’autres mots, le test sert à évaluer le débit urinaire et il est indiqué dans le cas de certaines pathologies susceptibles de causer des dysfonctionnements de l’appareil urinaire.

    Le déroulement de la débitmétrie

    La débitmétrie est un test simple, qui s’effectue en environ 10 minutes. On vous demandera d’uriner dans un appareil ressemblant à une toilette ; c’est le débitmètre. Cet appareil est spécialement conçu pour mesurer la quantité d’urine qui est évacuée lors de la miction, ainsi que la vitesse d’évacuation de cette dernière.

    Les mesures ainsi prises permettent d’établir une courbe de débitmétrie, qui prend en compte plusieurs variantes : volume uriné, débit maximal, durée du débit maximal, durée de la miction.

    Une fois la débitmétrie complétée, on peut également faire un scan de la vessie pour mesurer le résidus d’urine après la miction. À la lumière des informations récoltées lors de la débitmétrie, d’autres examens pourraient être prescrits afin de permettre au médecin de poser un diagnostic.

    Durée de l’examen
    10-20 minutes

    Examen COUVERT
    par la RAMQ

    Préparation

    Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour réaliser la débitmétrie. On recommande au patient d’avoir une envie d’uriner normale avant le rendez-vous. En effet, une vessie trop pleine peut entrainer des changements lors de la miction, notamment au niveau du débit, ce qui risque de fausser les données récoltées lors du test.

    Il faut noter que la débitmétrie devra être reportée en cas d’infection urinaire. L’absence d’infection urinaire doit donc être confirmée à l’aide d’une bandelette urinaire, et ce, en amont du test.

    fr_FRFrench