5 à 8 % des enfants seraient touchés par un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH). Différentes facettes de leur vie peuvent être affectées par ce trouble, que ce soit au niveau personnel, scolaire, familial ou social, d’où l’importance de le dépister. Dans cet article, découvrez quels sont les symptômes et quelles solutions mettre en place pour vivre avec. Pour plus de renseignements, consultez un professionnel de santé.

Consulter un docteur

Qu’est-ce que le TDAH ?

Le Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) est un problème neurologique courant causé par des anomalies dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Le trouble peut être héréditaire, provenir de facteurs environnementaux (tabac, pesticides ou solvants respirés durant la grossesse par exemple) ou bien causé par d’autres raisons physiologiques.

Quels sont les signes du TDAH chez l’enfant ?

Les enfants atteints de TDA/H font souvent preuve d’inattention, d’impulsivité et d’hyperactivité dans le cas du TDAH. Les symptômes sont principalement détectés entre 6 et 9 ans, à l’âge où l’enfant va à l’école.

Principaux symptômes d’hyperactivité :

  • Agité, bouge ses membres
  • N’arrive pas à rester assis ou tranquille
  • Court et grimpe partout
  • Parle beaucoup

Principaux symptômes d’impulsivité :

  • Coupe la parole, répond avant la fin de la question
  • Impose sa présence ou ses idées
  • A du mal à attendre son tour

Principaux symptômes d’inattention :

  • Manque de concentration, est facilement distrait
  • Désorganisé, a du mal à mener ses projets à terme
  • Manque d’attention, oublis et fautes d’inattention
  • Ne remarque pas les détails

Les symptômes d’hyperactivité et d’impulsivité sont plus fréquents chez les garçons, tandis que ceux d’inattention sont plus fréquents chez les filles. À la maturation du cerveau lors de l’adolescence, le trouble a tendance à s’atténuer, voire disparaître. Il est aussi important de noter que ces symptômes ne sont pas propres au TDAH et peuvent être retrouvés chez d’autres conditions.

dépistage du TDAH chez l'enfant avec un professionnel de la santé, médecin ou psychologue

Comment diagnostiquer le trouble de l’attention ?

Il est recommandé de consulter un professionnel de santé (médecin ou infirmière) à partir du moment où les symptômes deviennent gênants dans la vie de votre enfant : problèmes liés à l’apprentissage à l’école, anxiété ou problèmes relationnels avec son entourage. Si c’est le cas, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un médecin.

Un dépistage pourrait aussi être recommandé par un enseignant. Cependant, c’est à votre médecin de poser le diagnostic. Le professionnel de santé répondra à toutes vos questions et pourrait vous proposer de faire passer différents types de tests à votre enfant :

  • Tests d’attention
  • Tests psychologiques
  • Tests neuropsychologiques
  • Évaluation basée sur les comportements de l’enfant

Comment traiter le TDAH pédiatrique ?

Il n’existe pas de remède miracle pour le TDAH, mais de nombreux traitements aident à réduire les symptômes et les conséquences de cette condition :  

  • Médicaments stimulants : Ils stimulent la production de dopamine afin d’atténuer les symptômes d’hyperactivité, d’impulsivité et améliorer l’attention.
  • Médicaments non-stimulants : Ils sont utilisés lorsque les stimulants ne sont pas efficaces ou peu tolérés par l’enfant.
  • Thérapies psychologiques et comportementales : Un pédopsychiatre peut vous aider à développer des stratégies adaptatives pour apprendre à votre enfant à mieux vivre avec son trouble à la maison et à l’école (implantation de règles et de routines adaptées). Ce type de thérapie vise à développer des compétences en matière d’organisation, de gestion du temps et de contrôle des impulsions.
  • Neurofeedback : Ce traitement neuropsychologique est utilisé depuis plus de 30 ans pour le TDAH. Il aide les patients à réguler leur activité cérébrale dans le but d’augmenter la durée de l’attention, diminuer l’impulsivité et améliorer l’apprentissage.

Les traitements recommandés dépendent de la gravité des symptômes et de l’âge de votre enfant. Seul un professionnel de la santé qualifié en TDAH peut établir un diagnostic et vous proposer le meilleur traitement.

Dépistage et traitement pour le TDAH à Montréal

Une infirmière spécialisée, un pédiatre ou un médecin de famille sont les personnes à privilégier pour dépister le TDAH de votre enfant. Ils vous poseront toutes les questions nécessaires pour bien comprendre la situation, proposeront un test adapté puis, en fonction du diagnostic, un traitement et une stratégie adéquate. N’hésitez pas à consulter un de nos professionnels de la santé pour en savoir plus !

PrivaMED – Brossard et Boucherville : PrivaMED propose le dépistage du TDAH chez l’enfant et vous oriente vers le psychologue Dr Miresco si cela est nécessaire. Service disponible en téléconsultation, non couvert par la RAMQ. Prendre rendez-vous.

ELNA Pédiatrie – Décarie et Dollard-des-Ormeaux : La Dre Harriet Greenstone possède une grande expertise dans la psychologie de l’enfant et de l’adolescent. Elle peut évaluer votre enfant pour poser un diagnostic précis et vous proposer un suivi adapté. Prendre rendez-vous.

Clinique de santé mentale Neurothérapie Montréal : La clinique propose une évaluation neuropsychologique (test cérébral) pour un diagnostic complet et un traitement par neurofeedback si cela est nécessaire. Disponible uniquement pour les enfants de 6 ans et plus. La première consultation est gratuite. Prendre rendez-vous.

ELNA Pédiatrie

Les professionnels du réseau ELNA Médical se tiennent aux côtés des enfants touchés par le TDAH, offrant un soutien bienveillant aux familles, un dépistage précis et un accompagnement attentif à chaque étape de leur parcours.