Devenir parent est un événement merveilleux mais qui représente un bouleversement majeur dans la vie d’une femme et d’un homme. Cette étape suscite de nombreuses interrogations, craintes et émotions, tant en ce qui concerne l’accouchement que les changements profonds que l’arrivée du bébé impliquent dans leur vie personnelle, familiale, professionnelle et sur leur santé.

Il est naturel de ressentir de l’anxiété et de se poser des questions face à cette transition. Cependant, lorsque ces émotions deviennent trop intenses ou persistantes, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé.

Parcourez notre article pour mieux comprendre cette situation et trouver des solutions :

Qu’est-ce que l’anxiété périnatale ?

L’anxiété périnatale est une forme d’anxiété qui se manifeste pendant la grossesse et les premiers mois après l’accouchement. C’est une réaction naturelle qui peut affecter les émotions, les pensées, les actes et la santé physique et mentale. Bien que son incidence soit plus marquée chez les femmes enceintes, les hommes peuvent également en être affectés.

Craintes et questions fréquentes

Les manifestations de l’anxiété périnatale varient, allant d’une inquiétude générale à des pensées obsédantes et excessives sur différents sujets. Voici quelques exemples :

  • Accouchement : Comment va se dérouleur l’accouchement ? Est-ce douloureux ? Quelles sont les complications possibles ?
  • Santé de l’enfant : Est-ce que l’enfant va être en bonne santé ? Quels sont les risques de malformation ? Quels tests il faut passer ?
  • Changements physiques : Comment va être mon corps pendant la grossesse et après l’accouchement ? Comment gérer la fatigue ?
  • Capacités parentales : Est-ce que je vais être à la hauteur ? Et si je ne créé pas de lien avec mon bébé ? Ou je ne sais pas comment m’en occuper ?
  • Relations de couple : Mon partenaire va-t-il me soutenir ? Comment faire pour que mon couple tienne le coup ?
  • Relations sociales : Est-ce que je vais continuer à voir mes amis et ma famille ? Et si je n’ai plus de vie en dehors de la parentalité ?
  • Professionnel : Est-ce que je vais pouvoir reprendre le travail facilement ? Ma carrière va-t-elle continuer à évoluer ?
  • Financier : Comment subvenir à tous les besoins de l’enfant ? Quelles seront les dépenses pour les soins médicaux du bébé, l’éducation, etc. ?

Lorsque le stress et l’anxiété deviennent trop importants, ils peuvent entraîner des complications plus graves en matière de santé mentale telles que la dépression prénatale (avant la grossesse) ou la dépression post-partum (après la grossesse). Si vous ressentez un état de détresse émotionnelle, veuillez contacter rapidement un professionnel de la santé.

stress couple pendant la grossesse manque de soutien

Quels sont les facteurs de risque d’anxiété pendant et après la grossesse ?

Les fluctuations hormonales pendant la grossesse et après l’accouchement peuvent jouer un rôle majeur, affectant les neurotransmetteurs dans le cerveau et contribuant ainsi à l’anxiété. Cependant, d’autres facteurs de risque sont à considérer :

  • Peur de l’accouchement : Angoisses concernant la douleur durant l’accouchement, les complications et les changements sur votre corps et votre santé.
  • Mauvaises habitudes de vie avant la grossesse : Manque d’exercice physique, mauvaise alimentation, manque de sommeil, tabagisme, alcool, écrans, drogues…
  • Problèmes de communication dans le couple, manque de soutien, tensions ou divergences liées à la parentalité.
  • Expérience traumatisante : Avoir vécu une expérience de vie stressante.
  • Antécédents de troubles de santé mentale : Avoir vécu des troubles de l’humeur dans son passé, tels que de l’anxiété, de la dépression ou tout autre problème de santé mentale.
  • Antécédents de grossesse ou d’accouchement compliqués : Avoir déjà vécu une grossesse à risque, une fausse-couche, un accouchement traumatique ou des complications médicales.
  • Manque de sommeil, insomnie et autres troubles du sommeil.
  • Insatisfaction corporelle : Perception négative de votre corps, tendance à se déprécier.
  • Monoparentalité ou manque de soutien social de la part de la famille ou d’amis.
  • Difficulté financière ou professionnelle : Problèmes financiers ou liés à l’emploi.

Il est important de noter que chaque personne est différente, et que certains facteurs de risque peuvent avoir un impact plus important que d’autres en fonction de la situation individuelle.

Quels sont les signes anxio-dépressifs chez les futurs ou jeunes parents ?

Toutes les femmes enceintes et jeunes mamans ne ressentent pas la même chose. Mais certains symptômes peuvent être signes de troubles anxieux et doivent être surveillés :

  • Sentiments de tristesse, de désespoir ou de vide persistants.
  • Stress et crises d’angoisse difficiles à expliquer.
  • Ruminer et penser régulièrement aux mêmes problématiques,alors qu’il n’y a pas de solutions.
  • Perte d’intérêt ou de plaisir dans les activités habituelles, y compris s’occuper du bébé.
  • Fatigue constante.
  • Troubles de l’appétit, pouvant entraîner une perte ou un gain de poids significatif.
  • Troubles du sommeil, notamment l’insomnie ou un sommeil excessif.
  • Sentiments d’irritabilité, d’inutilité, de culpabilité excessive ou de honte.
  • Difficultés de concentration, de prise de décision ou de mémoire.
  • Pensées de mort ou de suicide, des idées de faire du mal à soi-même ou à son bébé.

Si vous, votre partenaire ou un proche ressentez plusieurs de ces symptômes pendant la grossesse ou après l’accouchement, il est utile de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un accompagnement médical et prévenir tout risque de troubles anxieux ou dépressif plus grave.

femme enceinte  chez le médecin ou psychologue pour sa santé mentale

Quand consulter un médecin ?

Si vous vous reconnaissez dans les facteurs de risque et que vous souhaitez prévenir les symptômes d’anxiété ou de dépression, il est conseillé de consulter un professionnel de la santé pour lui faire part de vos inquiétudes et bénéficier d’un accompagnement adapté.

De plus, si vous ressentez déjà des signes de dépression pendant la grossesse ou après l’accouchement, il est recommandé de consulter rapidement un professionnel de la santé mentale afin d’établir un diagnostic précis. Ces derniers pourront vous proposer une prise en charge psychologique et un traitement si cela est nécessaire.

Avec les bons outils et l’expertise de professionnels de la santé, vous aurez tous les atouts pour créer un environnement sain et accueillant pour l’arrivée de votre bébé.

Suivi pour l’anxiété périnatale au Québec

Nos professionnels de la santé sont formés pour écouter attentivement, évaluer avec compassion et fournir des conseils adaptés à chaque situation individuelle. Plusieurs solutions s’offrent à vous dans la région du Grand Montréal :

Santé mentale maternelle et suivi de grossesse (PrivaMED Brossard et Boucherville) : La Dre Marie Ammerlaan propose des services spécialisés en périnatalité et en santé mentale maternelle. Elle aide les femmes à surmonter les épreuves qui les touchent avant, pendant et après la grossesse (fertilité, anxiété, post-partum, deuil périnatal, etc.).

  • Consultations pour suivi de grossesse (1 heure) : En plus de proposer un suivi de la santé physique de la mère et du bébé, Dre Ammerlaan offre un accompagnement de la santé mentale, émotionnelle et familiale.
  • Services de santé mentale aussi proposés en téléconsultation.
  • Couverts par certaines assurances privées.

Prendre rendez-vous


Suivi psychologique ou psychiatrique : Un psychologue ou un psychiatre peut apporter un soutien crucial aux parents en périnatalité en offrant un diagnostic précis et une psychothérapie en personne ou en téléconsultation. Il peut aussi vous conseiller un traitement médicamenteux ou une thérapie plus avancée. Voir nos services en santé mentale.

ELNA Médical logo

Chez ELNA Médical, nous comprenons que devenir parent est une expérience très éprouvante qui peut être source d’angoisses et d’anxiété. C’est pourquoi nos médecins vous apportent un soutien personnalisé pour aider à gérer ces symptômes et favoriser votre bien-être mental pendant cette période cruciale de la vie.